Réinventez l’isolement des maisons anciennes : explorez un monde de possibilités fascinant !

Photo of author

By Lucas

Rénovation énergétique des maisons anciennes : l’importance de l’isolation

Rénovation énergétique des maisons anciennes : l’importance de l’isolation

Habiter une maison ancienne est un choix judicieux quand on apprécie l’authenticité des architectures anciennes. Seulement, une maison ancienne est une vraie passoire thermique. Pour survivre entre les murs d’une maison de 50 ans et plus, une rénovation thermique s’impose. Le changement commence par la rénovation des isolants thermiques et se poursuit avec la rénovation du système de chauffage. Dans cet article, nous allons nous focaliser sur la rénovation du système d’isolation.

Importance de la rénovation énergétique d’une maison ancienne par l’isolation

La rénovation énergétique d’une maison ancienne exige le renforcement ou le remplacement des dispositifs d’isolation. Sans un bon système d’isolation, une vieille maison n’est pas seulement inconfortable lorsque les températures sont capricieuses. Une mauvaise isolation thermique compromet les systèmes de climatisation, et cette inefficacité énergétique fait gonfler la facture d’électricité. Le fonctionnement non optimal d’un système de climatisation est également néfaste pour l’environnement. En ce sens, les travaux d’isolation intérieure et extérieure sont primordiaux pour :

  • renforcer le confort thermique d’une vieille maison
  • économiser sur la facture d’électricité
  • préserver l’environnement

L’isolation d’une construction ancienne nécessite une évaluation professionnelle. Il est nécessaire d’évaluer l’état d’une vieille maison avant de décider de la technique d’isolation convenable et du type d’isolant à utiliser. Il faut par exemple savoir qu’un mur fissuré entraîne des pertes de chaleur même si l’isolation est révisée en raison du manque d’étanchéité à l’air. Ensuite, une source d’humidité non rectifiée entraîne des problèmes de condensation et impacte négativement la performance énergétique d’une maison si aucune disposition n’est prise avant d’installer les nouvelles isolations. Lorsque tous les paramètres sont déterminés pour éviter les écarts de température et pour optimiser la consommation d’énergie afin de limiter les impacts sur l’environnement, il reste à s’appliquer. Il sera question d’isoler les murs par l’intérieur ou l’extérieur, de faire une ite, ou encore d’isoler le sol par le vide sanitaire. Le professionnel évalue tous les cas de figure et propose la bonne solution pour accroître le confort de vie des occupants.

Lire notre article :   Préparez-vous : une météo surprenante pour ce samedi 14 octobre dans les Hauts-de-France !

Isoler une vieille maison par l’intérieur

L’isolation des parois intérieures d’une maison ancienne est la solution la plus adéquate si la façade est en pierre et que le propriétaire tient à garder le style d’origine de la bâtisse. Les murs en pierre sont en effet très esthétiques, et les occupants de ce type de maison choisissent d’y vivre pour cette raison entre autres. Isoler une maison ancienne par l’intérieur concerne la toiture, le plafond, les murs, et le sol. Les ouvertures sont également considérées dans les travaux. Pour ces travaux d’isolation, il est possible d’utiliser des panneaux composites, des laines de verre, du liège expansé, ou encore de la ouate de cellulose. Voici les points à retenir pour la réalisation de ce projet :

Isoler les murs intérieurs

L’isolation des murs par l’intérieur est profitable quand les murs sont de faible épaisseur. L’avantage d’une isolation intérieure des murs est l’élimination plus efficace des ponts thermiques. Les familles constatent également plus rapidement l’économie d’énergie réalisée sur le moyen terme et l’élimination de la source d’inconfort thermique sur toute la surface habitable. Même si l’isolation des murs par l’intérieur peut entraîner une diminution de surface, cette solution préserve la façade en pierre, tout en améliorant considérablement le confort thermique de la maison ancienne.

Isoler le toit de l’intérieur

L’isolation du toit par l’intérieur implique d’insérer les isolants entre les chevrons. C’est une excellente idée si la couverture de la toiture est toujours en état de tenir. L’isolation du toit par l’intérieur est plus économique et permet pourtant de profiter de la plupart des coups de pouce financiers possibles pour la transition énergétique, dont justement l’impôt pour la transition énergétique. Attention, cette solution n’est pas adaptée aux toits plats. Si la maison comporte un grenier non occupé, il est possible d’isoler la partie supérieure du logement au niveau du sol du grenier. Les travaux sont encore moins coûteux, et plus rapides à réaliser.

Lire notre article :   Octobre 2023 : Cieux en ébullition ! Ne manquez pas l'éclipse de Lune, les étoiles filantes et les planètes qui illuminent le firmament !

Isoler le sol avec ou sans vide sanitaire

Pour l’isolation du sol avec ou sans vide sanitaire, procéder par l’intérieur est une excellente option si on envisage en même temps d’installer un chauffage de plancher. L’isolation du sol par l’intérieur exige un grand savoir-faire pour préserver l’épaisseur optimale du plancher. Après la pose de l’isolation, il faudra également adopter les bonnes méthodes pour installer un nouveau revêtement.

Les options d’isolation d’une vieille maison par l’extérieur

L’isolation d’une maison ancienne par l’extérieur est aussi éligible aux aides financières pour la transition énergétique. Le prêt à taux zéro est une possibilité parmi d’autres si les travaux sont réalisés par un professionnel RGE et qu’ils entrent dans le cadre d’une rénovation thermique complète. Isoler une maison ancienne par l’extérieur est une bonne option quand l’intérieur de la bâtisse présente des particularités architecturales que l’on tient à garder intactes. De plus, comme les travaux se font à l’extérieur, les occupants de la maison ne sont pas contraints de quitter leur logement, la durée des opérations.

Isoler la façade

L’isolation des murs extérieurs d’une maison ancienne est plus facile et plus rapide à réaliser. C’est aussi une option à considérer quand on compte rénover la façade du bâtiment. Lors des travaux, il faut veiller à intégrer des panneaux de pare-vapeur aux couches d’isolants. Le pare-vapeur empêche la formation de vapeurs sur les parois de la maison ancienne. Le pare-v

Lucas
Les derniers articles par Lucas (tout voir)

Laisser un commentaire