Faut-il vraiment laisser un pourboire à votre chauffeur Uber ou Lyft ? Découvrez pourquoi ils reçoivent un pourboire seulement 1/4 du temps.

Photo of author

By Lucas

Dans le contexte des services de VTC, se pose souvent la question du pourboire envers les chauffeurs Uber et Lyft. MalgrĂ© la possibilitĂ© de laisser un pourboire via l’application, il semblerait que cette pratique ne soit pas encore pleinement adoptĂ©e. En effet, seulement 1 chauffeur sur 4 recevrait un pourboire de la part des passagers. Mais pourquoi cette rĂ©ticence et quel impact cela peut-il avoir sur les chauffeurs ?

découvrez pourquoi les chauffeurs uber ou lyft ne reçoivent un pourboire que 1 fois sur 4. faut-il vraiment laisser un pourboire ? trouvez la réponse ici.

Laisser un pourboire Ă  votre chauffeur Uber ou Lyft est une question qui divise de nombreux utilisateurs. Contrairement aux services de restauration oĂą le pourboire est souvent une norme, la culture du pourboire pour les chauffeurs de VTC (vĂ©hicules de transport avec chauffeur) n’est pas aussi bien Ă©tablie. Analysons pourquoi ces chauffeurs reçoivent un pourboire seulement un quart du temps et s’il est vraiment nĂ©cessaire de leur en laisser un.

Les attentes des utilisateurs

découvrez dans cet article pourquoi les chauffeurs uber et lyft ne reçoivent un pourboire que 1/4 du temps, et si vous devriez vraiment leur laisser un pourboire.

De nombreux utilisateurs, comme Valerie, qui utilise Lyft entre deux et six fois par semaine pour le travail, ne laissent un pourboire que de manière occasionnelle. Elle rapporte que certaines expĂ©riences avec des chauffeurs ont Ă©tĂ© dĂ©cevantes en raison de comportements non professionnels, de prises en charge loin de l’endroit demandĂ© ou encore d’augmentations de tarifs qui rendent les trajets coĂ»teux.

« Les prix Ă©levĂ©s, les annulations de chauffeurs et le fait que Lyft m’ait souvent mise en retard ne me permettent pas de laisser un pourboire, » explique-t-elle.

Les expériences personnelles influencent le pourboire

découvrez dans cet article si vous devriez laisser un pourboire à votre chauffeur uber ou lyft, et pourquoi ils ne reçoivent un pourboire que 1/4 du temps.

D’autres utilisateurs, comme Ron, un Californien de 76 ans, ont une vision diamĂ©tralement opposĂ©e. Ron laisse systĂ©matiquement un pourboire de 20% Ă  moins que le chauffeur ne soit « complètement dĂ©sagrĂ©able ». Ayant travaillĂ© dans l’industrie des services, il comprend l’importance des pourboires.

Lire notre article :   Pourquoi ce rĂ©sident de Los Angeles a arrĂŞtĂ© toute forme de pourboire ? DĂ©couvrez la rĂ©ponse surprenante !

« Les courses sont un service. Les taxis ont toujours été un service à pourboires, alors pourquoi ne pas faire de même pour les VTC? » se demande-t-il.

Impact des habitudes culturelles et du contexte Ă©conomique

Il est Ă©vident que les habitudes culturelles et le contexte Ă©conomique jouent un rĂ´le crucial dans la dĂ©cision de laisser un pourboire. Alors que les repas au restaurant sont souvent vus comme une dĂ©pense agrĂ©able, payer pour un trajet de travail ne l’est pas. Kellie Smith, qui prend plusieurs Ubers chaque semaine, soutient cette idĂ©e.

« Les personnes qui utilisent Uber sont souvent celles qui n’ont pas de voiture. Elles n’ont probablement pas d’argent Ă  dĂ©penser en plus, » dit-elle. De plus, l’absence de relation continue avec les chauffeurs fait qu’il est tentant pour les passagers de ne pas donner de pourboire.

Le rĂ´le des entreprises de VTC

Ă€ mesure que les prix des trajets augmentent, les utilisateurs peuvent se sentir moins enclins Ă  ajouter un pourboire. Certaines personnes pensent que les entreprises de VTC pourraient faciliter le processus de donner un pourboire, comme c’est le cas pour des applications de livraison de nourriture qui avertissent que sans pourboire, la commande pourrait ĂŞtre retardĂ©e.

  • Problèmes de navigation dans l’application pour donner un pourboire.
  • Attentes de services non satisfaites (bagages, salutation, etc.).
  • Augmentation des tarifs des courses.

Le témoignage des chauffeurs

Les chauffeurs eux-mĂŞmes ont des avis divergents. Certains considèrent les pourboires comme essentiels, notamment ceux qui dĂ©pendent fortement de leur revenu de VTC. Carrie, conductrice cinq Ă©toiles depuis 2015, rapporte qu’elle peine Ă  vivre de ce mĂ©tier avec seulement six courses sur 90 rĂ©centes ayant Ă©tĂ© pourboirĂ©es.

Lire notre article :   Livrer des voitures en Alaska : un voyage port Ă  port

« Je cherche un emploi parce que je ne peux plus survivre en tant que conductrice de VTC, » confie-t-elle.

La réalité économique des chauffeurs

Avec la montĂ©e des prix et la baisse de la frĂ©quence des pourboires, il est devenu plus difficile pour certains chauffeurs de VTC de s’en sortir. Des donnĂ©es de Gridwise montrent que seulement 28% des trajets Uber et Lyft reçoivent un pourboire, contre 87% pour les livraisons de nourriture.

Un porte-parole d’Uber affirme que les chauffeurs aux États-Unis gagnent plus de 30 dollars par heure de temps engagĂ© sur l’application. Cependant, de nombreux conducteurs, comme Bryan en Virginie, s’efforcent d’atteindre leurs objectifs horaires sans compter sur les pourboires, les voyant comme des bonus ponctuels plutĂ´t qu’une source de revenu rĂ©gulière.

En fin de compte, la dĂ©cision de laisser un pourboire Ă  votre chauffeur Uber ou Lyft dĂ©pend de nombreux facteurs, tant personnels que contextuels. Alors que certains considèrent cela comme un geste nĂ©cessaire et juste, d’autres estiment que la qualitĂ© variable du service et le coĂ»t croissant des trajets dissuadent de donner un pourboire Ă  chaque fois.

Lucas
Les derniers articles par Lucas (tout voir)
Lire notre article :   Comment Ă©viter que vos bagages ne disparaissent dans le train ? DĂ©couvrez nos astuces !

Laisser un commentaire